RECHERCHE CATALOGUE

Fil de navigation

 

 

   Comme chaque dernier samedi du mois de juin, le parc de la Villa-Marie a été le havre d’une soirée exceptionnelle : juste avant l’été, s’y est déroulé, dans un décor superbe, le chant des histoires ; s’y emprunte, pour quelques heures, le chemin des lointains.

 

En effet, les Voyageurs du Conte reviennent, chaque année. Petits et grands sont invités à ouvrir leurs yeux et leurs oreilles : il n’est pas de plus long voyage que celui que suit l’imagination.  

 

Cette année, donc, le samedi 25 juin a permis aux «amoureux de cartes et d’estampes» chers à Baudelaire de faire le plus beau des voyages immobiles. Quatre conteurs, de sensibilité et de provenance différentes, ont porté haut les couleurs de leur région d’origine ou d’élection.

 

ormal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

Dominique FAUCHER, avec « Acide, amer et doux, le goût des contes », nous incitera à revenir sur les rivages de la Méditerranée, via des histoires oscillant entre le rire et l’émotion.    

 

 

Les spectateurs peuvent construire leur soirée à leur guise, commençant par l’un et finissant par l’autre, au gré de leurs envies. N’est-ce pas, finalement, la moindre des choses : le conte, c’est la liberté.